Accueil  > Numéros précédents  > Numéro 30  > Focus


Passivité discriminatoire face aux violences domestiques : la Turquie sermonnée par la Cour européenne des droits de l’homme.


Hélène Tran

COUREDH, OPUZ C. TURQUIE, 9 JUIN 2009

Violences domestiques, Tolérance des autorités turques, Discrimination à l’égard des femmes

Cet arrêt donne l’occasion à la Cour européenne des droits de l’homme de condamner solennellement la passivité des autorités turques face aux violences domestiques subies par les femmes de la part de leur mari. L’affaire mettait en cause une mère et sa fille - la requérante-, respectivement mariées à un père et son fils, de qui elles subirent des violences dès le début de leur union. Le mari de la requérante finit par percevoir la mère de cette dernière comme une menace pour son couple, et aux termes d’une escalade de la violence, il l’assassina. (...)

 

> Retour
 

Informations légales | Contacts | Université Robert Schuman
Copyright 2005 © L'Europe des Libertés