Accueil  > Actualités  > Promotion 2008-2009  > Présentation des notes d’études


Présentation des notes d’étude


— -

Notes d’étude

Cette année encore, l’Europe des libertés publie sur son site Internet les meilleures notes d’études, rédigées au titre de la spécialité Minorités nationales du Master 2, Droits de l’homme, dispensé à l’Institut des Hautes Etudes Européennes. Bien qu’il s’agisse d’une troisième édition, il n’est pas inutile de rappeler que cette publication respecte l’autonomie des étudiants en ce qui concerne aussi bien le choix du sujet, que la manière de le présenter. A rappeler également que les opinions exprimées ne sauraient engager ni l’Europe des libertés, ni les institutions dans lesquelles certains des étudiants travaillent. Le principal intérêt cette année s’est porté sur l’étude des cas. Ainsi, dans sa note sur « La bipolarisation de l’Ex-République Yougoslave de Macédoine et ses conséquences pour les ‘petites minorités’ », Ludovic QUELDERIE analyse plus particulièrement la situation de la minorité Torbesi, composée de musulmans parlant le macédonien, évaluée à quelque 5 à 7 % de la population globale du pays. Anna Turek s’intéresse, pour sa part, à la discrimination des personnes appartenant aux minorités nationales et ethniques en Pologne. La situation de ces dernières, bien que favorablement influencée par les changements démocratiques survenus depuis 1989, continue toujours à souffrir de problèmes graves, liés notamment à la recrudescence, en période de crise, des manifestations de discrimination et de xénophobie à leur encontre. La question des réfugiés en Serbie et plus particulièrement en Voïvodine, posée à la suite de la dissolution yougoslave sous l’angle de l’émergence des minorités nouvelles est étudiée par Edwina Bellahouel. Enfin, en présentant le cas tristement actuel des Roms en Italie, Sandrine Colas met l’accent sur son exploitation par la classe politique, plaçant de fait une large partie de cette communauté dans une situation de non droit. La problématique des deux dernières notes d’études diverge des précédentes. Celle de Radoslav Dimov s’intéresse ainsi à la protection des groupes religieux minoritaires par la Cour européenne des droits de l’homme. Ici, la pratique la plus récente de la Cour de Strasbourg pose la question d’un revirement jurisprudentiel. La note d’études de Michala Hricišinová tente pour sa part de réfléchir à la question de l’accueil de la population migrante en République Slovaque. Reste à ajouter que malgré les lacunes et les imperfections qu’elles contiennent, les notes d’études présentées cette année sur le site de l’Europe des libertés, proposent toujours des analyses sérieuses et pertinentes, agréables à lire. Certaines ont d’ailleurs déjà passé une sorte d’évaluation, à travers l’intervention des étudiants concernés au colloque international « Minorités nationales - minorités traditionnelles », que nos avons organisé fin janvier à Strasbourg. Mais c’est aussi dans leur ensemble, que ces travaux des étudiants seront sans aucun doute utiles à ceux qui souhaiteraient approfondir davantage telle ou autre des sujets traités.

Ivan BOEV Strasbourg, août 2009 Maître de conférences, HDR



 

Les problèmes relatifs à la discrimination à l’égard des personnes appartenant aux minorités nationales et ethniques en Pologne
 

La question des réfugiés en Serbie ou l’émergence de minorités nouvelles : Aperçu sur le cas la Voïvodine
 

La bipolarisation de l’Ex-République Yougoslave de Macédoine et ses conséquences pour les « petites minorités »
 

L’accueil de la population migrante en République Slovaque.
 

La protection des groupes religieux minoritaires dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme
 

La situation préoccupante des Roms en Italie
 

> Retour
 

Informations légales | Contacts | Université Robert Schuman
Copyright 2005 © L'Europe des Libertés