Accueil  > Numéros précédents  > Numéro 19  > Europe


ACTUALITÉ DE LA CONVENTION CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS


MATTHIEU BIRKER


__________________


Publication de trois avis du Comité consultatif sur l’Italie, la République tchèque et à la Slovénie

-  Il ressort de ces trois avis, rendus publics par le Comité consultatif respectivement les 25 octobre, 26 octobre et 1er décembre 2005, un problème commun : celui de la situation des Roms, Sintis et Gens du voyage. Dans ces trois États, ces minorités sont encore trop souvent victimes de discriminations et sont confrontées à des conditions de vie très difficiles, en particulier en matière d’accès au logement, à l’éducation et aux soins. Le Comité évoque même des pratiques « ségrégationnistes » en Slovénie et des allégations de stérilisations forcées en République tchèque.

Ces conclusions rejoignent largement les inquiétants constats formulés par le Commissaire aux droits de l’homme dans son rapport préliminaire sur la situation en matière de droits de l’homme des Roms, Sintis et Gens du voyage en Europe, publié en mai 2005 (Voir cette Revue, n° 18), ainsi que ceux de l’ECRI (Voir cette Revue, n° 15, p. 52). La première session du Forum des Roms, Sintis et Gens du voyage, qui a réuni au siège du Conseil de l’Europe du 13 au 15 décembre 2005 des représentants de cette minorité venant de quarante-deux États membres, représente toutefois un espoir de concertation en vue d’une intégration effective des quelque douze millions de Roms, Sintis et Gens du voyage vivant sur le continent.

 

> Retour
 

Informations légales | Contacts | Université Robert Schuman
Copyright 2005 © L'Europe des Libertés